HOPE Organisation for People and Education

Les filleuls de Hope à la rentrée  2019

Les filleuls de Hope à la rentrée  2019 

2018 copie

2 de ces enfants n'ont plus de parrains

et deux  jumelles, orphelines de père aimeraient faire cette rentrée

Les jumelles Stanzin Saldon et Lamo

 

Nous sommes à la recherche de 4 parrains ou marraines, ce sont des enfants demi-pensionnaires et le prix de la scolarité est de 350 euros par an.

 

 

Danielle a rencontré nos boursières

Nusrhad Khan, 3ème année de Pharmacie à Dehradun

DSCF6099

Stanzin Dolma, première année médicale, à Chandigarh

 DSCF5629

Fatima Shanaz, ancienne boursière, Master of Arts d'Histoire, à Chandigarh

DSCF5652 Modifier copie

Des rencontres riches et intéressantes avec des boursières très motivées et reconnaissantes. 

                      DSCF5640

                  Dans le parc de Chandigarh, partages et projets d'avenir

 

 

 

 

Hope, Motup et l’écologie au Ladakh

Depuis avril 2018, Tenzin Motup, ancien responsable de HOPE, a été nommé responsable de l’organisation des évènements au Ladakh Ecological Development Group (LEDeG) afin de créer un impact environnemental profond à Leh et sur ses environs. Il travaillera à la promotion du projet « Leh, ville himalayenne symbole du développement vivable ».Son rôle est de participer aux discussions et débats avec les services publics (pour l’amélioration du traitement des eaux usées, de la gestion des déchets, des espaces publics verts, des transports…) et d’aider à sensibiliser les 30 000 résidents et les quelques 250 000 touristes. Ce projet est en partie financé par l'Union européenne. 

Dans les années 1990, HOPE avait déjà collaboré avec l’association LEDeG, pour aider les zanskaris à construire des serres d’hiver afin de cultiver des légumes et lutter ainsi contre les carences en vitamines.

IMG 0714

Motup Marche de Leh 2018 06

IMG 7851

 

Phuktal : en attendant la reconstruction de l’école !

Malgré la destruction de l’école, la classe continue ! L’an dernier, en 2017-2018, l’école comptait 41 élèves, venant de 7 villages répartis des vallées environnantes. Les cours ont désormais lieu sur la terrasse (ou dans la guest-house), et les enfants dorment à 2 ou 3 avec les moines.

Solution de secours, mais indispensable, car l’école la plus proche se trouve à 5 h 30 de là (4 h 30 de marche puis 1h en jeep).

Geshé Tenzin Dawa, nouveau chef spirituel du monastère de Phuktal, participe grandement aux plans et discussions concernant la reconstruction de l'école. Celle ci devrait abriter 80 places, être ouverte aux filles et ouvrir une classe XI.

Plusieurs réunions ont eu lieu cette année autour de la nouvelle école de Phuktal dont une à Toulouse, chez l’architecte Douchan Palacios, le 23 mars 2018, en présence de Danielle Föllmi et JM Giraud, et une Annecy en juillet avant le départ pour le Zanskar de JM Giraud, que Douchan a rejoint en août.

                       Petits moines               Danielle et JM

Vous êtes ici : Accueil Nos projets